Le Parti Ecologique Ivoirien



Soro Guillaume : “L’argent est là!”




mardi 15  juillet 2008 - Par  Fraternité Matin
 


Aujourd’hui, je suis heureux de dire qu’après la réunion du Comité d’évaluation et d’accompagnement (CEA) de l’Accord politique de Ouagadougou à Ouagadougou la semaine dernière (le 10 juillet, ndlr), le budget pour le financement de l’élection présidentielle a été bouclé. Il n’y a plus de problème… Je peux annoncer que l’argent pour organiser l’élection présidentielle à la date du 30 novembre 2008 est bel et bien trouvé et est là”. Ce message d’espoir a été lancé hier à la place de l’Indépendance de Séguéla, par le Premier ministre Guillaume Soro. De fait, il a donné, depuis la capitale du Worodougou, l’assurance aux Ivoiriens que la présidentielle l’épineux problème du financement de la présidentielle vient de trouver une solution. C’est donc naturellement que cette annonce a été accueillie par un tonnerre d’applaudissements des populations qui ont massivement pris d’assaut le lieu du meeting. “Je voudrais, ici encore, m’engager, au nom du gouvernement, à travailler et tout faire pour que les délais que nous nous sommes librement fixé soient tenus pour le bonheur de tous les Ivoiriens”, a poursuivi le locataire de la Primature.



Dans son bref discours (de 13 h 15 à 13 h 22), M. Soro a félicité le Président de la République qui, selon lui, est partout où l’Accord de paix de Ouagadougou (APO) a besoin d’être défendu. Comme c’est le cas à Séguéla et Vavoua. Pour lui, les troubles que ces villes ont connus le 28 juin et qui se sont soldés par la mort de deux éléments des Forces armées des Forces nouvelles (FAFN) ne veulent pas dire que cet accord n’est pas bon. “Mais, a-t-il expliqué, M. le Président, peut-être qu’il faut regarder dans le sens de quelques conservatismes et aussi dans le fait qu’il y a certainement beaucoup de résistances quand il faut, à un moment donné dans la vie de la nation, passer de l’économie de guerre à l’économie de paix”.



Le maire de Séguéla, l’ancien ministre Amadou Soumahoro, lui, a traduit au Chef de l’Etat une invitation des populations  qui lui demandent d’effectuer une visite d’Etat dans leur région. Une requête à laquelle le Président Laurent Gbagbo a immédiatement accédé. Lui, qui a demandé aux cadres du Worodougou de se mettre en rapport avec le Premier ministre pour en fixer la date. Le maire de Séguéla a également, la joie et la satisfaction de ces populations à recevoir le Chef de l’Etat. Une joie et une satisfaction qui se sont du reste traduites par la forte mobilisation du peuple Koyaka qui a réservé un accueil des plus chaleureux au Président de la République. Une mobilisation que le Premier ministre qualifiera “d’extraordinaire”. Amadou Soumahoro a aussi saisi l’occasion pour dire à l’hôte de marque que tout le Worodougou adhère sans réserve à l’APO.



Pascal Soro



Envoyé spécial

Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page