Le Parti Ecologique Ivoirien


Daouda Ouattara : mon message à la France


Rejoignez-nous sur 

lundi 2 novembre 2009 - Par P.E.I


 Apports de la diversité culturelle dans le monde

Valeur culturelle et immigration:

Quelle stratégie? Quelle évolution face à la xénophobie?

 

? - Chaque culture a ses priorités et ses valeurs.

? - L’utilisation d’une même langue ne suppose pas une même culture.

? - La signification d’une phrase est différente suivant la culture.

? - Chaque culture a son propre rythme et ses codes corporels.

? - Le compliment et son intensité diffèrent d’une culture à l’autre.

 

Pour s’intégrer dans une valeur culturelle autre que la sienne, il faut y trouver un avantage. Or l'avantage des enfants n'étant pas forcément le parrainage individuel ...

Cette solution représente habituellement un compromis et non pas nécessairement une solution gagnant-gagnant. Ces derniers constatent que les cultures, apparemment opposées et très différentes, sont souvent « l'image miroir » l'une de l'autre et un même problème peut être abordé sous un angle opposé ; l’adoption flagrante d’enfants.

« L’immigration et l’émigration constituent le domaine le plus complexe et le plus sensible dans l'évolution interculturelle contemporaine. Le plus complexe parce que tous les niveaux s'y retrouvent : relations interpersonnelles et relations de groupes, par exemple à travers le marketing, la diaspora, la publicité, la consommation ou par la coopération d'équipes plurinationales via les relations nord/sud, à base communautaire ou institutionnelles et internationales. » (D'après Daouda OUATTARA thème EtrangeRencontre2).

Les effets potentiels de l’immigration règlementée sur la performance du nord se jouent à plusieurs niveaux. Premièrement, attirer et retenir les meilleurs talents disponibles dans un contexte où le personnel qualifié à tendance à diminuer. L'accessibilité de la main-d’œuvre qualifiée est maintenant influencée par une baisse démographique dans la plupart des pays du nord. L'habileté à recruter et à retenir le personnel devient un élément important de la qualité totale. Une bonne gestion de la diversité peut-être aussi médiatisée et peut favoriser le processus de recrutement et la rétention du personnel.

Deuxièmement, la diversité au sein des entreprises peut stimuler et rehausser les efforts de marketing. L'identité culturelle influence le comportement d'achat. L'identité culturelle aurait des effets prévisibles sur le « processus de décision ». Les consommateurs issus de groupes minoritaires aiment les entreprises qui valorisent la gestion de la diversité et celles qui favorisent l'embauche des personnes de différentes cultures.

De plus, avoir au sein de son entreprise du personnel diversifié permet aussi de faciliter le développement de réseaux ethniques à la fois au sein du marché national et au niveau des marchés internationaux. Il peut s'agir d'une identification des consommateurs au personnel. Il permet aussi de prendre connaissance des réseaux parallèles utilisés par les membres de différentes cultures.

Stratégie permettant d'identifier les différentes façons de rejoindre ces réseaux internes et externes par des méthodes différentes sur un semblant maîtrise de l’immigration clandestine au sein des

gouvernements. L'espace international est rétréci par le développement de ces réseaux et leur utilisation peu augmenter l'efficacité des transactions internationales.

Une autre stratégie importante concerne les équipes hétérogènes qui favorisent la créativité et l'innovation face aux différents problèmes écologiques. « les compagnies les plus innovatrices sont celles qui ont consciemment formées des équipes hétérogènes afin de favoriser le brassage des idées. Pour partager les ressources au sud ; mettant en évidence qu'une multitude de points de vue sont nécessaires afin de cerner les différents aspects d'un problème ». Les Gouvernements qui favorisent les droits de l’homme arrivent mieux à gérer la non-discrimination en diminuant le racisme et le sexisme au sein de leur population.

La vision d'une minorité culturelle peut stimuler considérablement la recherche d'alternatives, liées par exemples à la gestion de conflits dans le monde.

L'Autre, ayant une identité culturelle différente et des points de vue différents nous aide à sortir de notre cadre de référence habituel. Il nous permet ainsi de voir les divers éléments du problème sous des angles différents. Cette tolérance à la diversité amène à juger peu de comportements ou d'idées comme déviants d'une norme issue de notre cadre de référence. Ce dernier s'avère souvent inconscient et notre processus de décision s'y réfère souvent automatiquement.

Pour des valeurs culturelles dites individualistes, elles considèrent souvent qu’un débutant a tord. L'individualisme accordant plus d'importance aux réalisations personnelles, l'individu portera alors généralement le blâme et tâchera d'apprendre qu'est-ce qu'il n'a pas bien fait ? En contre partie, une culture collective, estimera que le groupe est responsable. Plusieurs questions peuvent alors être posées. Est-ce la bonne personne par rapport aux tâches à exécuter? A-t-on la bonne description du boulot pour le poste? Si la tâche comporte des éléments manquants essentiels, les recruteurs se basent alors sur des critères incomplets pour choisir les personnes. Le problème pourra alors se répéter à chaque processus d'embauche. Dans une politique migratoire, c’est de chercher à savoir si les gouvernements ont bien transmis la non discrimination et qu'ils assurent avec les concernés (immigrés) une politique d’immigration assimilée ; nord/Sud. Avons-nous le temps? Avons-nous les ressources adéquates? Et les défies climatiques ? Etc.

Chaque culture a sa propre logique, ses avantages et désavantages.

Très souvent nous avons tendance à interpréter toute image inversée de notre système de valeurs comme une négation de nos convictions. D'où l'émergence d'un sentiment de menace face à l'autre. Cela mène généralement à un choc culturel ou un choc identitaire.

Le préjugés, a quelque chose d'effrayant, mais si on traverse de l'autre côté du miroir, un monde nouveau nous apparaît. C’est un processus d'apprentissage de l’autre et un point d'ancrage sur nos préjugés pour voir et être conscient de la valeur ajouté de l’autre. Cela permet de nous ouvrir à d'autres possibilités et d'amener des éléments nouveaux à une résolution de problèmes, sans toutefois nier ou s’oublier ce que l'on est...

Notre individualité et nous en communauté de base. Individuellement, les membres des groupes minoritaires ont une structure plus flexible. C’est une référence de la façon dont les individus perçoivent, interprètent et répondent à la société.

Les personnes multilingues se référent à plusieurs systèmes de pensées liés à chacune des langues qu'ils connaissent. Ils auront tendance alors à générer un plus grand niveau de pensée divergente et de flexibilité cognitive. L'apport de la diversité permet à l'entreprise d'améliorer plusieurs facteurs qui contribuent à bonifier sa gestion. La gestion de la diversité attire et retient le personnel qualifié; rehausse les efforts de marketing; améliore la créativité et l'innovation; permet une meilleure résolution de conflits et augmente la flexibilité de l'entreprise.

Comprendre l’importance des différences culturelles

Pour comprendre et apprécier la différence culturelle :

? La notion d’espace vital et la conscience de soi

? Le style de communication et la langue

? La tenue et les apparences vestimentaires

? Les habitudes alimentaires

? La notion de temps et de conscience du temps

? La nature des relations sociales avec la famille, les amis et les relations

? Les valeurs et les normes de la société

? Les croyances et les habitudes

? Les habitudes et les pratiques de travail

 

Le premier niveau de comparaison des cultures peut se faire dans les cultures occidentales des cultures non occidentales, dont le tableau ci-après vous rappellera les principaux fondements : Valeurs culturelles

Cultures occidentales

Cultures non occidentales

Espace vital

Contact plus informel Poignée de main

Contact plutôt formel Poignée de main, étreinte

Communication et langue

Communication directe et explicite Orientation vers le contenu et le sens des mots

Communication plus indirecte et implicite Le contexte est important

Tenue et apparence

Code vestimentaire souple Style d’habillement comme une règle de savoir-vivre

Style d’habillement vu comme un symbole du statut social

Habitudes alimentaires

Repas rapides et alimentation perçue comme une nécessité

Les repas représentent un moment social important

Temps et conscience du temps

Conscience du temps linéaire et précise Ponctualité de rigueur

Conscience du temps souple et relative Le temps consacré aux relations sociales est très important

Nature des relations sociales

Notion de famille restreinte au premier cercle et recherche d’autonomie Accentuation de la valeur de la jeunesse

Notion de famille élargie et notion de responsabilité vis-à-vis de cette famille Respect profond pour l’âge qui confère un statut social

Valeurs

Individualisme fort et recherche d’indépendance Dialogue direct et confrontation autorisée

Société à orientation collective et conformité aux règles sociales Recherche d’harmonie dans le dialogue et la résolution de conflits

Croyances et attitudes

Valeurs liées à l’égalité des sexes, possibilité d’affirmer des opinions et de contester l’autorité Prise en main de sa destinée

Sociétés hiérarchisées et respect de l’autorité et de l’ordre social Rôles des hommes et des femmes souvent différents Fatalité et acceptation des péripéties de la vie

Pratiques de travail

Orientation centrée sur les tâches à réaliser Valorisation de la performance individuelle

Mise en valeur des relations sociales et du groupe Valorisation liée à l’ancienneté Le travail est vital et perçu comme une nécessité

 

L’impact de la culture en milieu professionnel

Les Européens partagent un ensemble de valeurs implicites du fait de leur histoire. L’Europe est en effet constituée de pays ayant vécu des invasions, des guerres, des mouvements historiques et des centaines d’années d’existence. De ce fait, certaines règles tacites de politesse, par exemple, régissent leurs relations. Ces règles tacites sont difficiles à percer pour un non Européen et peuvent rendre difficiles les prises de contact.

Par exemple, dans les pays latins d’Europe, tels la France, l’Espagne, l’Italie ou même la Belgique, il existe quantité de règles de politesse à mettre en œuvre lorsqu’une relation s’établie (alors que dans les pays anglo-saxons, les choses se feront plus simplement).

En termes de distance hiérarchique, les pays latins pratiquent une grande distance hiérarchique. Elle se traduit aussi dans une organisation d’entreprise plus hiérarchisée, par des encadrements intermédiaires plus nombreux et un système décisionnel plus centralisé. La prise d’initiative personnelle est aussi moins favorisée et les employés devront se référer à leur supérieur hiérarchique pour la majorité des décisions à prendre. À leur arrivée en Europe, certaines personne sont un peu déboussolés devant la liberté d’action accordée au travail ou encore par le fait que leur opinion soit non seulement requise mais aussi écoutée.

Sachez aussi que l’éducation est également primordiale dans la construction d’une mentalité, positive ou non. Dans les pays latins d’Europe, à l’inverse de la culture nord-américaine, les personnes en recherche d’emploi ont plus de mal à se vendre et à se mettre en valeur. Ils seront parfois un peu plus réticents aussi à accepter des postes où la prise de risque est importante, car l’échec est beaucoup moins toléré dans leur culture qu’il ne l’est en Amérique du Nord.

L’aspect linguistique dans certains cas, peut être trompeur. Ce sont avec les ressortissants des pays francophones d’Europe qu’il faudra être le plus vigilant sur la bonne compréhension de votre message, car il existe quelques différences qui pourraient conduire à des contresens dans votre contexte de travail. Ainsi, lorsqu’on dit en Afrique « On va voir ça » pour écarter poliment un sujet qui n’est pas à l’ordre du jour, un Européen va interpréter ce message comme « Il va y réfléchir et prendre en considération ma demande », ce qui va générer chez lui beaucoup d’attente. Ou lorsque vous demandez à votre employé de « saisir sa chance » pour l’inciter à oser, sachez qu’il peut l’interpréter différemment comme une incitation à opter pour une approche hasardeuse, car l’expression se dit « prendre un risque » dans sa langue.

 

OUATTARA Daouda



Source : P.E.I

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page