Le parti Ecologique Ivoirien



AFRIQUE - De nouvelles pluies entravent l'accès aux victimes des inondations
 
   
23 septembre 2007 - AFP

    Photo Inondation en afriqueLes inondations ont fait près de 300 morts et environ 1,5 million de sinistrés dans une vingtaine de pays en Afrique, où de nouvelles pluies ralentissaient dimanche les secours, alors que les appels à l'aide humanitaire commençaient à susciter des réponses.

"Nous avons eu une courte période sans pluie de trois jours mais il pleut sans interruption depuis 24 heures et cela rend les routes inaccessibles", a déclaré dimanche à l'AFP Musa Ecweru, ministre chargé de l'aide humanitaire et des réfugiés en Ouganda, un des pays les plus affectés par les inondations.

Selon le gouvernement ougandais, les pluies diluviennes ont fait 18 morts, laissé 500.000 personnes sans abri ou dépendantes de l'aide humanitaire et détruit les récoltes et stocks vivriers dans plusieurs zones. Kampala a déclaré l'état d'urgence le 12 septembre.

De nouvelles pluies entravent le travail des sauveteurs et retardent l'envoi de l'aide humanitaire également au Kenya, pays voisin, où "6.000 personnes étaient totalement isolées" dimanche, d'après la Croix-Rouge locale. Quinze personnes y ont été tuées et au moins 25.000 déplacées en raison des inondations depuis août.

La furie des eaux a également provoqué une situation de catastrophe en Afrique de l'Ouest, région en majorité sahélo-saharienne plus habituée à la faiblesse des pluies.

Récoltes détruites, provisions perdues, infrastructures abîmées... Toutes les conditions sont réunies pour "exacerber la précarité de la situation sanitaire et de la sécurité alimentaire" dans la zone, a prévenu l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Selon l'OMS, on compterait 500.000 sinistrés dans 12 pays ouest-africains affectés par les inondations, confrontés à des risques accrus de paludisme et de maladies diarrhéiques.

La situation est jugée particulièrement préoccupante au Burkina Faso, au Togo et au Ghana.

Daniel Moro, paysan ghanéen de Nayagina (90 km au nord d'Accra) a perdu, en quelques semaines, ses trois habitations, ses champs, ses biens et s'est réfugié dans un établissement scolaire. Comme d'autres sinistrés, il assure n'avoir rien perçu de l'aide d'urgence de 48 millions d'euros (67 millions de dollars) annoncée par les autorités.

Au Mali, 9 morts, 17 blessés et plus de 41.500 sans-abri ont été recensés par le gouvernement, qui a indiqué avoir dépensé "plus de 2 milliards de FCFA (plus de 3 millions d'euros)" pour assister les sinistrés.

Le Togo a annoncé un bilan de 20 morts, 60 blessés et 66.000 personnes affectées, tandis que l'Algérie a dénombré 13 morts, dont huit membres d'une même famille emportés dans la crue d'un oued à M'Sila (centre-est). Plusieurs hameaux y demeuraient sous les eaux.

Près de 300 morts et des dizaines de milliers de sans-abri ont été dénombrés au total dans 18 pays, dont la Mauritanie, le Niger, l'Ethiopie, le Kenya et le Soudan qui est, avec l'Ouganda, l'un des plus durement touchés.

Les appels à l'aide et à la solidarité lancés par certains Etats ont été appuyés vendredi par des organisations humanitaires internationales.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a exhorté à une mobilisation "massive" en faveur des sinistrés, tandis que le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU demandait une aide d'urgence de 29 millions d'euros (41 millions de dollars) pour 300.000 sinistrés.

Ces appels ont commencé à susciter des réactions dès vendredi.

Les Pays-Bas ont annoncé le déblocage de 11 millions d'euros, le même montant a été promis par l'Union européenne et le Canada doit octroyer 3 millions de dollars (2,13 millions d'euros).

Ces inondations "sont un signal d'alarme", a estimé le commissaire européen au Développement et aux Affaires humanitaires, Louis Michel. "Chaque nouvelle catastrophe souligne le danger auquel le monde - et plus particulièrement les pays en développement et les petits Etats insulaires -, fait face à cause du changement climatique", a-t-il ajouté.

Source : jeuneafrique.com


Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page