Le Parti Ecologique Ivoirien

Tunisia Today

Actualités de la Tunisie

Politique : Le PVP obtient un satisfecit des Verts mondiaux




  jeudi 16 avril 2009 - Par tunisia-today.com



Des représentants africains de la coordination des Verts mondiaux, en mission en Tunisie, ont accordé un satisfecit au PVP au terme d’une enquête sur les formations écologistes en Afrique du Nord.

Tunis-Le Quotidien
Deux représentants africains de la coordination des Verts mondiaux ont publié hier un rapport sur leur première visite en Afrique du Nord, où ils étaient chargés de mener une enquête sur les formations écologistes en prévision du congrès des Verts africains, prévu pour mars 2010. MM. Frank Habineza et Garba Adamou puisque c’est d’eux qu’il s’agit étaient mandatés par la Conférence des Verts africains, tenue en avril 2006 à Sao Paolo, au Brésil, pour s’enquérir de la situation des partis écologistes en Tunisie et au Maroc, où plus d’un parti ou d’un groupe se revendiquent de cette tendance. Dans leur rapport relatif à la situation en Tunisie, les deux représentants des Verts mondiaux relèvent l’existence d’un parti «légal» et d’un autre groupe « non reconnu» se réclamant de tendance écologiste. «Du 30 mars au 4 avril, nous avons été en mesure de constater l’existence du Parti des Verts pour le Progrès, dirigé par M. Mongi Khammassi et d’un autre groupe baptisé Tunisie Verte et dirigé par M. Abdelkader Zitouni», ont indiqué les deux responsables dans un rapport destiné aux hautes instances du réseau des verts mondiaux. Et d’ajouter : «Nous sommes également parvenus à visiter différentes régions en dehors de Tunis et parlé avec des acteurs de la scène politique de différentes tendances. Nous n’avons pas pu voir les Bureaux de M. Zitouni, comme il nous a confirmé, il n’en a aucun.

Parti «légal et bien structuré»
Le rapport précise également que les représentants de la coordination des Verts mondiaux ont pu confirmer l’existence du Parti des Verts pour le progrès, qui est «légal et bien structuré». «Nous avons pu rencontrer le Bureau Politique du PVP et, plus tard, confirmé que tous ses membres, existaient aussi bien sur le papier qu’en chair et en os. Nous avons également pu constater que ce parti dispose de structures et bureaux dans des lieux différents ainsi qu’un journal hebdomadaire professionnel et militant pour l’environnement et les affaires sociales», ajoute le rapport.
MM. Habeniza et Adamou ont, par ailleurs, appelé M. Zitouni à renoncer à une «ligne politique extrémiste» et à cesser de nier la légitimité du PVP. «M. Zitouni doit immédiatement cesser de qualifier l’autre parti vert de “fantôme » et «fantoche», car, il bénéficie d’une base d’adhérents, de fortes structures nationales, de bureaux, d’un journal hebdomadaire, d’un site web, etc?», indique le rapport, tout en invitant le PVP à «continuer à rester patient et tolérant comme il l’a été jusqu’ici».
Compte tenu de cette situation, le rapport appelle le réseau des verts africains à «accueillir chaleureusement» le Parti dirigé par M. Mongi Khammassi dans la famille des Verts d’Afrique.

W.K.


Source : tunisia-today.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page