Le parti Ecologique Ivoirien



L Intelligent d Abidjan - Publie a 7:12 am - 28 juin, 2007
LOGO




Kadhafi tout feu, tout flamme hier à la jeunesse de Côte d’Ivoire :

“L’Europe est pauvre, tout se trouve en Afrique”

Kadhafi à abidjanLe président de la Lybie, Mouammar Kadhafi s’est rendu au palais de la Culture avec son homologue ivoirien Laurent Gbagbo et le Premier ministre Guillaume Soro, où l’attendaient toutes les jeunesses de Côte d’Ivoire. Dans son adresse, il a appelé toute l’Afrique à s’unifier et à prendre conscience de sa place de continent riche, dans le monde entier.

Cette rencontre entre le président de la Lybie et les jeunesse de Côte d’Ivoire, qui était aussi qualifiée d’historique a été meublée par deux interventions. Dans son adresse, le président libyen a fait d’abord le point de ses tournées au Mali, en Guinée et en Sierra Leone. Selon lui, toutes les forces vives avec lesquelles il a eu à travailler, lui ont confié un seul et unique message qu’il compte rendre public pendant le prochain sommet de l’Ua à Accra. Ensuite, il s’est penché sur la situation générale de l’Afrique, 44 ans après la création de l’Oua. ” 44 ans se sont écoulés après la création de l’Oua (..) L’Oua s’est réunie aussi 44 fois, mais malheureusement rien n’a changé en Afrique. Au contraire la situation est devenue plus mauvaise qu’auparavant”. Faisant une incursion dans l’histoire de l’Afrique, Mouammar Kadhafi a fait un rappel du traitement subi par le peuple noir du traitement “animalier” à l’esclavage en passant par la colonisation. Selon lui, dans ce chapitre des pages noires de l’Afrique, le continent était une propriété foncière des occidentaux “le Congo était la propriété du Roi Belge (…) La Lybie était le quatrième rivage de l’Italie et l’Algérie, un territoire français”. Le guide a rendu hommage à Patrice Lumumba et à Kwame N’Nkrumah. Le premier en sa qualité de martyr sur l’autel de la liberté et le second en tant que porte-étendard de l’union africaine. Pour le guide libyen, si les luttes, les mouvements de résistance des peuples noirs ont été freinés, c’est dans la mesure où le colonialisme avait installé des gouvernants pour renverser les dirigeants révolutionnaires de l’Afrique. Ce qui a selon lui englué le continent dans des guerres civiles, tribales, ethniques qui ne profitent qu’aux colonisateurs. “N’importe qu’elle guerre civile en Afrique est le souhait des ennemis de l’Afrique doit faire un bon qualificatif. ” Nous africains, devons décider que verser le sang de l’Africain est interdit aux Africains. Il est interdit qu’un Africain tue un autre africain”. Pour le colonel Kadhafi, tous les Africains forment une seule race, la race noire. Par conséquent, ils devraient tous être “Un” et vaincre la croyance qu’ils sont sauvages et esclave du blanc. ” Pourquoi pas le contraire ? Pourquoi le blanc ne deviendrait-il pas l’esclave du noir ? “. Pour le guide libyen, cela est possible, si et seulement l’Afrique prend conscience de sa couleur noire qui est aux yeux des scientifiques la plus dominante. Mais aussi et surtout, si les Africains réalisent que leur continent regorge de beaucoup de richesses inestimables. “Les Africains ne devraient plus émigrer et laisser derrière eux le paradis. Nous devons vivre et mourir en Afrique (…) nous avons toutes les richesses et les matières premières. Tout se trouve en Afrique. C’est l’Europe qui est pauvre. Sinon pourquoi, ont-il conquis l’Afrique ?”, a-t-il assené. Revenant sur la situation en Côte d’Ivoire, le président de la Lybie a confié que la guerre était l’œuvre du colonisateur qui ne supportait pas son essor économique et sa position de pays essentiel dans la sous région. “Ils ont décidé de saborder ce pays. Mais jamais il n’y arriveront”. Il a ensuite salué le président Laurent Gbagbo et le Premier ministre Soro pour leurs actions en faveur du retour à la paix. Selon lui, ils ont compris le complot de l’Occident et ont décidé de faire la paix des braves. Le colonel Kadhafi a invité les Africains à être les ennemis de leurs ennemis et à couper toute main qui se lève contre le continent pour piller ses ressources, ou manigancer contre lui. Pour lui, l’Afrique doit être plus que jamais unie pour devenir un gros Etats, avec un seul gouvernement, une seule armée, une seule monnaie, une seule identité et un seul passeport. Il a terminé en souhaitant que les congressistes d’Accra s’approprient cette nouvelle vision de l’Afrique. Mais avant lui, le président de la République dans une brève adresse a dit aux Ivoiriens que la Côte d’Ivoire avait trébuché sur la route de son développement (parlant de la crise). Mais selon lui, sa présence avec le Premier ministre aux côtés de kadhafi, signifiait que le pays se relevait.

Serge Zamblé


Source : lintelligentdabidjan.org

Les Verts D'Europe          Le logo des Verts Mondiaux          Le logo des verts de France              FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page