Le Parti Ecologique Ivoirien



Benin : Rapport sommaire de la 2ème Conférence des Jeunes Ecologistes de l’Afrique 4 au 8 Août 2008




Jeunes Ecologistes  de l'Afrique
 

                Benin forum
Le 2ème Forum de la Fédération des Jeunes Ecologistes a effectivement démarré ses travaux à Cotonou le 4 Août 2008 à 9h au Centre Paul IV de Cotonou. L’ouverture de cette 2ème conférence a eu lieu  en présence de (09) pays dont  (08) de l’Afrique de l’Ouest et (01) de l’Afrique Centrale à savoir :

 

-              Burkina Faso        3

-              Togo                     3

-              Ghana                   2

-              Nigeria                  9

-              Niger                     1

-              Côte d’Ivoire         1

Benin Forum-              Sierra Leone          1

-              Bénin                     30           

-              Congo Brazzaville  1  

.

                Les thèmes choisis pour cette 2ème édition  à savoir : « Convention et Programme des Nations Unies sur le changement climatique. » et « Contribution des Associations de jeunesse à l’adaptation  aux changements climatiques. » traduisent l’intérêt que les jeunes écologistes accordent  à la menace que constituent les changements climatiques pour notre continent l’Afrique.

                L’ouverture officielle du Forum qui a lieu le Lundi 04 Août 2008  dans la salle de conférence du Centre Paul VI de Cotonou a connu 04 étapes importantes :

     1-  Une communication sur : «  la convention et Programme des Nations- Unies sur le changement climatique. » présentée par le Togolais ADESSOU Kwaku Sena, Spécialiste en Gestion de l’environnement, Consultant en Evaluation environnementale.

2- La  présentation  des diverses allocutions, respectivement par la Présidente  de la Fédération  des Jeunes Ecologistes d’Afrique, Marie Madeleine BONI ; le Représentant  du Réseau des Acteurs  Verts d’Afrique de l’Ouest, Dr Idris Muslim et le Président du Parti Ecologiste du Bénin, Toussaint Hinvi.

 

3- La présentation des délégués de chaque pays participant

4- La photo de famille et le cocktail. 

Les travaux proprement  dits ont démarré à Bohicon, le Mardi 05 Août 2008 par la présentation d’un exposé sur : «  la contribution des Associations de jeunesse à l’adaptation aux changements climatiques. », conjointement présenté  en français par Pierre Ahounnozin du Bénin et en anglais par Umar Abubacar Richard du Nigeria. Cet exposé a permis d’ouvrir les trois axes sur lesquels se sont orientés les travaux de groupe. Il s’agit de :

1 -Vision et mission des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest sur les changements climatiques.

2- Définition d’un plan d’actions ou stratégies d’adaptation aux changements climatiques pour les deux années à venir.

3- Définition d’une structure pour Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest.

                Le Mercredi 06 Août 2008 a été consacré au rapport d’activités de la Coordonnatrice de la Fédération des Jeunes Ecologistes de l’Afrique Mlle Marie Madeleine Boni. On retient que pendant 2 années beaucoup de choses ont été faites par exemple la participation de la Fédération au congrès des jeunes écologistes du monde entier, qui s’est tenu à Nairobi en Janvier  2006.

Au cours de cette rencontre, les africains ont pu effectivement prendre part aux travaux des Jeunes Verts Mondiaux. Certains jeunes africains ont pu faire leur entrée au sein du comité de direction des Jeunes Verts Mondiaux, dont Marie Madeleine Boni  du Bénin, Douglas Arege du Kenya, Eric Dombou du Cameroun,  Rim Nour de la Tunisie.

On peut aussi noter la participation active de nombreux jeunes africains au 2ème  Congrès des Verts Mondiaux à Sao Paulo au Brésil.

La tenue de la 2ème conférence des jeunes écologistes africains à Cotonou du 4 Août au 8 Août 2008. Dans son exposé, la coordonnatrice a demandé de ne pas dormir sur ses lauriers et lorsque tout n’est pas, c’est comme si rien n’a été fait. Elle demande avec insistance que pour rendre opérationnelle la fédération des Jeunes Ecologistes Africains, il faut avant tout que certaines conditions soient remplies par exemple :

-              l’installation des réseaux des jeunes dans chaque région de l’Afrique. Chaque réseau aura a désigné des représentants au sein du conseil d’administration de la fédération. Elle a demandé qu’il soit créé, le réseau des  jeunes écologistes de l’Afrique de l’ouest au cours de cette conférence. Ceci permettra de donner l’exemple aux autres régions de l’Afrique.

-              Le respect de la dignité intellectuelle, les bases de la Fédération des jeunes écologistes de l’Afrique ont été bien jetées à Cotonou en Août 2006. Aucune Fédération sérieuse ne peut être crée en une nuit à Nairobi  en 2006. Que ceux qui le disent cessent de tourner  l’Afrique au ridicule. Elle invite tout le monde au travail et encourage les uns et les autres à prendre des initiatives sur le continent africain. Elle conseille aux participants d’accorder une oreille distraite à ceux là qui passent le temps sur Internet à critiquer sans jamais être en mesure de rassembler 2 souris dans leur pays respectif. Ne jamais chercher à leur répondre. ayez toujours à l’esprit la construction d’une verte jeune et verte  et unie.

-             Après le bilan ainsi présenté par la coordonnatrice de la Fédération des jeunes écologistes de l’Afrique, Marie Madeleine Boni, les participants ont décidé d’un léger aménagement du programme . Ils ont décidé à l’unanimité de jeter les bases de la création de la fédération des jeunes écologistes de l’Afrique de l’Ouest.

La suite des travaux a tenu compte de cette modification.

Aussitôt des groupes de travail se sont constitués au tour de :

     -   Projet de statuts

-              Charte des valeurs

-              Charte d’éthique

-              Plan d’actions de la Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest sur les deux prochaines années.

Toute la journée a été consacrée à l’harmonisation des textes et l’obtention d’un consensus sur l’organisation et fonctionnement de la Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest.

                Le Jeudi 07 Août 2008 a été consacré à l’adoption des textes et à  la désignation des membres de la nouvelle structure issue du consensus. Il s’agit de :

En ce qui concerne l’organe faîtier, le Conseil d’Administration (CA)

             Y siègent 03 délégués de chaque pays des 16 Etats de l’Afrique de l’Ouest, soit 48 membres au total.

             02 délégués parmi les 03 qui siègent prendront part aux votes et délibérations.

Le troisième  sera présent à titre d’observateur aux séances de délibérations.

             Le quorum est atteint à la moitié des membres du Conseil d’Administration plus un, soit 25 membres.

             La durée du mandat des membres est de 02 ans renouvelable une fois.

En ce qui concerne le Bureau Exécutif du Conseil d’Administration, il comprend :

 

             Un Président

             Un Vice- Président

             Un Secrétaire Général

             Un SecrétaireGénéral  Adjoint

             Un Trésorier

             Un Commissaire au compte

             Un Auditeur Interne

             Un Secrétaire chargé aux affaires sociales

             Un Conseiller

             Deux Portes- parole

 

                Le Bureau Exécutif (BE), composé de 11 membres, est l’organe exécutif de la Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest, issu du Conseil d’Administration.

En ce qui concerne la déclaration de principe de vote :

             Les votes auront lieu au scrutin secret

             Les représentations doivent respecter le sexe, soit 50% homme, 50% femme

             Les langues d’activité sont le français et l’anglais

En ce qui concerne les 04 membres, non membres du Bureau Exécutif, sont désigné pour siéger au Conseil d’Administration de la Fédération des Jeunes écologistes de l’Afrique en entendant que les autres parties du continent désignent les leurs . Pour atteindre cette phase opérationnelle de la Fédération des Jeunes Ecologistes Africains, les 04 membres vont se joindre à la coordonnatrice pour aider dans une mission capitale, aider les autres parties de l’Afrique à créer leurs réseaux avant la 3ème Conférence prévue en 2010.

Ils sont choisis suivant le respect des principes de la langue et du gender. Ainsi, nous avons  02 francophones et 02 anglophones.

                Au terme  des élections qui ont eu lieu dans la soirée du jeudi 07 Août 2008, tous les postes de gestion  de la Fédération  des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest ont été pourvus.

Ainsi, le Bureau exécutif (BE) issu du conseil d’Administration (CA) se présente comme suit :

 

             Président : Gimba Joseph du Nigeria

             Vice- Président : Boussim Fatoumata du Burkina Faso

             Secrétaire Général : Monlogla Roselin du Bénin

             Secrétaire Général : Adjoint : Quaye Winnie du Ghana

             Secrétaire à la Trésorerie : Adjawlo Afi du Togo

             Secrétaire chargé aux affaires sociales : Kpodah Léopold du Burkina Faso

             Secrétaire 1er  Porte- parole : Amara Sesay de la Sierra Léone

             Secrétaire 2ème Porte- parole : Boya Sèmia du Bénin

             Conseiller : Sanogo Bintou de la Côte d’Ivoire

             Commissaire au compte : Tahirou Maria Tinni du Niger

             Auditeur Interne: Usim Nnenna du Nigeria

 

Les représentants de l’Afrique au  Conseil d’Administration de la Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique ont été désignés et se présentent  comme suit :

1°)- Mazi Okoro Edward du Nigeria

2°)- Marie madeleine Boni du Bénin

3°)- Bernard Djossou du Togo

La deuxième fille proviendra d’un pays anglophone. Elle sera connue dans les tous prochains jours.

La Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique sera opérationnelle dès que tous les réseaux régionaux seront fonctionnels.

 

                Ainsi, se présentent les résultats de cinq jours de travaux intensifs  et ardus pour l’amélioration  des instances et la désignation  de ceux qui  vont conduire les destinées de la Fédération des Jeunes Ecologistes d’Afrique de l’Ouest pour les deux années à venir.



Source : http://fr.groups.yahoo.com/group/west_african_greens_network/message/1720

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page