Le Parti Ecologique Ivoirien



Réunion avec le panel à Addis-Abeba / Affi N’Guessan déjoue le complot de l’Ua


Rejoignez-nous sur 

vendredi 11 mars 2011 - Par Le Temps


  A Addis-Abeba, le Premier ministre, Pascal Affi N’Guessan a rejeté les propositions non négociées du panel en faveur d’Alassane Dramane Ouattara sur la crise ivoirienne. Cet échec du panel place plus que jamais les Ivoiriens face à leur destin.

La rencontre, hier jeudi 10 mars 2011 à Addis-Abeba, en Ethiopie, entre les parties ivoiriennes et le panel de cinq chefs d’Etat commis à la résolution de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, par l’Union africaine, n’a pas grandi l’Afrique. Le panel, faisant fi du résultat du travail qu’il a réalisé sur le terrain en Côte d’Ivoire, a donné une première proposition déjà sue. Il part sur la position de la Cedeao reconnaissant Alassane Dramane Ouattara comme le vainqueur de la présidentielle. Et il demande que le Conseil constitutionnel fasse prêter serment à Alassane Ouattara et qu’un Premier ministre soit nommé qui va mettre sur pied un Gouvernement d’union. C’est la condition pour que les autres point d’Accord de Ouaga puissent être traités, à savoir le désarmement et autres. Mais cette proposition a été rejetée par les représentants du président Laurent Gbagbo, disant que cela ne reposait sur rien surtout que la proposition n’est pas argumentée. « Nous avons estimé que c`est une proposition inacceptable », s’est dressé le
président du Front populaire ivoirien (Fpi) Pascal Affi N’Guessan. Qui constate que «nous continuons la fuite en avant.» et déplore que «tout le monde s’appuie sur l`annonce du haut-représentant de l’Onu (en Côte d’Ivoire, Choi Youg-Jin) » Or, selon lui, le rapport de Choi n’a pas une garantie d’infaillibilité : «Mais si cet élément était faux? S`il ne reflétait pas la réalité? » a-t-il relevé. Pascal Affi N’Guessan s’est montré imperturbable face à une multinationale de déstabilisation, qui a mis en minorité les présidents sud-africain Jacob Zuma et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, président du panel, opposés à cette position de la Cedeao. Le panel ayant été constitué pour faire un travail, si l’on se fonde sur la même forfaiture de la Cedeao qui a plongé davantage la Côte d’Ivoire dans la violence, c’est que le panel n’a pas fait son travail. La séance a été suspendue pour reprendre l’après midi devant le Conseil de paix et sécurité (Cps). Mais déjà, le représentant du président Laurent Gbagbo n’a pas fait mystère de son accusation de complot international contre la Côte d’Ivoire à l’Afp : « Si cette initiative ne débouche pas sur des propositions pertinentes et irréfutables, suffisamment convaincantes, nous craignons que l`Ua contribue en quelque sorte à parachever le coup d’Etat entamé en 2002, et qui s`est mué en coup d`Etat électoral à travers la dernière élection présidentielle". Et de tirer les conséquences de cette complicité dont se serait rendue coupable l’Union africaine : "Nous craignons qu`en accompagnant ce coup d`Etat là, l`Afrique, l’Union africaine ne contribuent à aggraver la situation et être comptables d’une éventuelle guerre civile qui pourrait avoir lieu parce que la population n`aurait pas été convaincue de la pertinence de ce choix". Cette proposition du panel, selon Se. Alcide Djédjé, ministre des Affaires étrangères joint hier au téléphone, « va être certainement adoptée par le Cps allé en concertation. Mais ils nous ont permis de nous exprimer… » Quant à savoir si cette proposition sera contraignante, il a répondu : «Non, il y a rien de contraignant. Comment vont-ils nous contraindre ?... On a dit solution négocié, puisque ce n’est pas négocié… celui qui n’est pas d’accord, il rejette ; et nous, nous avons rejeté ces propositions parce que nous ne sommes pas d’accord. » Pour lui, le panel n’a pas pris ses responsabilités. « Nous allons faire une déclaration pour dire que le panel a échoué » a-t-il promis en précisant que « Nous, on s’organise pour défendre notre souveraineté ».

Germain Séhoué
gs05895444@yahoo.fr


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page